Téléphones portables : le principe de précaution (ce qu’il faut retenir)

10 Fév

• Pour les autorités sanitaires, le seul risque avéré est de téléphoner au volant.

• Compte tenu de l’état des connaissances scientifiques, le directeur général de la Santé recommande l’application du principe de précaution quant à l’usage du téléphone mobile.

• Les recommandations de l’Afsset en matière de téléphonie mobile peinent à s’appliquer dans les faits. Seules les dispositions inscrites dans la loi sont plus ou moins suivies.

• Les opérateurs et les constructeurs développent deux stratégies différentes : les premiers collent aux recommandations de l’Etat, les seconds attendent que la loi les y oblige.

• Parmi les mesures qui devaient être votées avec le Grenelle II à l’automne 2009 figurent la mise à disposition obligatoire d’un kit mains-libres pour chaque téléphone mobile vendu, l’interdiction de cibler les jeunes de moins de 14ans dans les campagnes publicitaires et l’interdiction des téléphones dans les écoles maternelles, en primaire et au collège.

• Si les scientifiques se félicitent de ces propositions, ils continuent de réclamer une meilleure application du principe de précaution. Des campagnes d’information devraient selon eux être relancées, notamment afin que les femmes enceintes et les enfants (jusqu’à la fin de leur croissance) n’utilisent le téléphone mobile qu’avec parcimonie ou en cas d’urgence.

Source : Portables attention danger, Nicolas Lefebvre
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :